L'Invention du printemps
de Patrice Douchet
Parce qu’il faut vivre, avec des rires, des joies, des raisons de croire en l’avenir.

Une commande du Campus de la Transition dans le cadre du projet ORFEE low-tech, lauréat de l’appel à manifestation d’intérêt « Vers une innovation low-tech en Île-de-France » de l’ADEME Île-de-France

Résumé

L’Invention du printemps propose une image positive du ralentissement de la consommation, solution à portée de tou.te.s pour retarder, éviter les catastrophes annoncées. Retrouver le chemin de la simplicité, de l’essentiel, de l’indispensable sans pour autant redevenir « archaïque », frustré.e ou infréquentable, voilà les enjeux de ce récit. Douceur, tendresse, lien, échange, partage, inventivité, audace... sont des clefs de ce poème dramatique où le sérieux et l’humour cohabitent aisément.

Télécharger le dossier de présentation >>>

De l’origine à la création

Le Campus de la Transition a été créé en 2018 au service d’une transition écologique, économique et humaniste, à l’échelle des enjeux qui bouleversent notre siècle. Implanté sur le domaine de Forges, dans le sud de la Seine et Marne, c’est aujourd’hui à la fois un écolieu, lieu de vie en lien étroit avec son territoire pour une trentaine de personnes ; un lieu de formation pour les étudiant.e.s et les professionnel.le.s, et enfin un lieu de recherche et d’expérimentation.
Pour saisir ce que sont ou pourraient être les low-tech, l’ADEME (Agence de la transition écologique) Île-de-France a lancé en février 2020 un appel à manifestation d’intérêt « Vers une innovation low-tech en Île-de-France ». Le projet ORFEE est l’un des projets lauréats de recherche-action du Campus de la Transition.
Mettre en place une démarche low-tech documentée à l’échelle d’un écolieu reste une initiative pionnière en France. La diffusion des low-tech passera aussi par un changement culturel. Il faut donner envie à tout le monde, développer des récits et diffuser. Rendre ringards des comportements bien ancrés de surconsommation, de toujours plus. Arthur Keller - Ingénieur spécialiste des vulnérabilités et des risques systémiques des sociétés.
Ainsi, le spectacle L’Invention du printemps et le projet ORFEE se nourrissent mutuellement, en faisant ensemble le récit de cette démarche, en intégrant une dimension poétique, sensible et ludique, propre au domaine artistique.

À venir

Samedi 25 (16h) et dimanche 26 (11h) juin 2022
• Festival Théâtre sur l’Herbe à Saran
2 représentations

Du 6 au 16 juillet 2022 à 11h50 (relâche le 12 juillet)
• Festival d’Avignon - La Scierie, lieu écoresponsable
Billetterie : www.lascierie.coop - 04 84 51 09 11

Création

16-17-18 septembre 2021
• Campus de la transition
3 représentations dans le cadre des journées du patrimoine

28 septembre 2021
• Festival Text’Avril - Théâtre de la Tête Noire, Scène conventionnée d’intérêt national Art et création pour les écritures contemporaines à Saran
1 représentation en ouverture de la journée « Arts et écologies »

16 et 17 décembre 2021
• École des Mines de Paris et Fontainebleau
3 représentations



Texte, mise en scène, scénographie et costumes Patrice Douchet
Avec Arthur Fouache et Tiphaine Guitton
Régie lumière et son Sabine Belotti
Musique des chansons Fabienne Pralon
Construction décor Atelier chantier d’insertion du Lieu multiple
Conception et construction table régie Florence Drouet
Création des éléments céramiques Sabine Belotti
Fabrication vélo générateur Club Mécanique - Ville de Saran

Production La Tête Noire – La compagnie. Coproduction Campus de la Transition dans le cadre du projet ORFEE low-tech lauréat de l’AMI « Vers une innovation low-tech en Île-de-France » de l’ADEME (Agence nationale de la transition écologique) Île-de-France, avec le soutien de la Fondation d’entreprise Michelin.
Remerciements à Cécile Schwartz et Florence Drouet, à toute l’équipe permanente du Campus de la Transition. Remerciements aux campusiens Florent Husson (guitare live) et Laura Staszewski (graphisme écritures sur accessoires).

La Tête Noire – La compagnie est subventionnée au titre de l’aide au fonctionnement par la Ville de Saran (Loiret) et le Conseil départemental du Loiret. Et pour certaines de ses productions par l’aide à la production de la DRAC Centre-Val de Loire et l’aide à la création du Conseil régional du Centre-Val de Loire.
Loading video...