Sweetie
de Philippe Malone
Théâtre à partir de 14 ans - Focus Philippe Malone
« UN LÉGER BOURDONNEMENT QUI DEPUIS QUELQUES JOURS ENFLE ET SE RÉPAND »

• Coproduction Théâtre de la Tête Noire
• En collaboration avec le Centre dramatique national d’Orléans


La voix d’une femme. Une mère interpelle une certaine Sweetie car elle perçoit des « vibrations », des « bourdonnements » envahissants dont elle voudrait connaître la cause. Ces bruits proviennent-ils du voisinage ou de son propre jardin ? Et les enfants qui sont peut-être à l’origine de ces « grondements », sont-ils les siens ? Elle s’obstine à interroger mais nul ne répond. Plus la violence de l’intrusion l’agresse, plus l’incompréhension, la peur, l’angoisse l’envahissent. Elle tente un raisonnement qui rassure. Elle se repaît de mots, se gave de certitudes. Rien ni personne ne répond à son ultime « tu m’entends, Sweetie, est-ce que tu m’entends ».

Par digressions, au gré d’obsessions et de fantasmes, le texte nous mène au coeur de sa pensée matricide. Farcesque, grotesque et politique, Sweetie est l’écho d’un petit monde qui préfère s’enfermer, empêcher toute mutation, tout accueil de l’autre, qu’il soit jeune ou étranger, pour préserver ce qui s’écroule de l’intérieur.



COMPAGNIE LA BELLE INUTILE. Scénographie, mise en scène et interprétation Vanda Benes. Collaboration artistique Christian Prigent. Lumière et création sonore Paul Gasnier.

Production Compagnie La belle Inutile. Coproduction Théâtre de la Tête Noire. Soutiens Centre dramatique national d’Orléans, Conseil départemental des Côtes d’Armor et Ville de Saint-Brieuc. Texte écrit dans le cadre de Partir en Ecriture, dispositif d’aide à l’écriture mis en place par le Théâtre de la Tête Noire. Texte paru aux Éditions Espaces 34. Le texte a fait l’objet d’un « Atelier fiction » sur France Culture dans une réalisation de Michel Sidoroff et dans l’interprétation de Vanda Benes.

Crédit photo : Philippe Malone.


vendredi 27 novembre 2020 > 20:30
durée : 1h - Tarif : A